Salon Au Fil du Vin - L'édition 2017

Samedi 1er avril et le dimanche 2 avril 2017, au sein de l'Espace Vézère Causse, à Saint-Pantaléon-de-Larche près de Brive-la-Gaillarde, s'est tenue la 5ème édition d’AU FIL DU VIN.

Vignerons inscrits :

 

  • IROULEGUY/CIDRE/Vin de pomme - Domaine Bordatto - Bitxinxo APHAULE

  • DROME - Le Clos des Cimes - Elodie AUBERT et Raphael GONZALES ANNULATON TARDIVE

  • VENTOUX - Domaine Olivier B - Olivier B

  • ALSACE - Domaine Clé de Sol - Jean BALTENWECK

  • COTEAUX du QUERCY - Domaine de Lafage - Kévin BARBET

  • CHAMPAGNE - Champagne Barbichon - Thomas BARBICHON              ANNULATON TARDIVE

  • BUGEY - Les Grangeons de l'Albarine - Luc BAUER

  • TOURAINE - Domaine de La Piffaudière - Olivier BELLANGER

  • SAINT-CHINIAN - Les Eminades - Patricia et Luc BETTONI

  • ST NICOLAS DE BOURGUEIL - Domaine du Mortier - Cyril BOISARD

  • GAILLAC - Domaine du Brin - Damien BONNET

  • ANJOU - Les Roches Sèches - Jean-Marie BROUSSET

  • FITOU - Domaine Mamaruta - Marc CASTAN

  • BOURGUEIL - Domaine de L'Oubliée - Xavier COURANT

  • PERIGORD - Domaine de la Voie Blanche - Nathalie DALBAVIE

  • SAUTERNES - Domaine Rousset-Peyraguey - Alain DEJEAN

  • LOT ET GARONNE - Domaine de Quissat - Rémy DELOUVRIE

  • ROUSSILLON-Latour de France - Domaine Calimas - Patrice DELTHIL

  • COTEAUX DE L'ARDECHE - Domaine du fils d'Eole - Thierry DOULMET

  • AUVERGNE - Domaine l'Egrapille - Catherine DUMORA et Manuel DUVEAU

  • ARMAGNAC - Armagnac Louis Marcelin - Sophie EDANGE

  • COTES DE BOURG - Domaine des Trois Petiotes - Valérie GODELU

  • COTE VERMEILLE -  Domaine de Pechpeyrou - Bertrand de GUITAULT

  • CAHORS - Domaine Parlange et Illouz - Jérémie ILLOUZ

  • COTES DE DURAS - Le petit Clos des vents - Sylvain JOUGLA

  • ESPAGNE - Celler Jordi Llorens - Jordi LLORENS

  • TARN - Le Champ d'Orphée - Stéphane LUCAS

  • PROVENCE - Domaine Henri Milan - Henri MILAN                               ANNULATON TARDIVE

  • ESPAGNE - Clot de les Soleres - Carles MORA FERER

  • ITALIE AOSTE - Vini Rari - Giulio MORIONDO

  • CORREZE/VIN PASSERILLES - Domaine de la Gardelle - Jean MOULENE

  • CORREZE - Terres de Causse et Terres & Mer - Didier MOUTON

  • MADIRAN/PACHERENC DU VIC BILH - Clos les Mets d'Ames - Céline OULIE

  • MUSCADET - Domaine de la Sénéchalière - Marc PESNOT

  • COTES ROANNAISE - Domaine Le Picatier - Christophe PIALOUX        ANNULATON TARDIVE

  • GRAVES/SAUTERNES - Clos 19 Bis - Vincent QUIRAC

  • AVEYRON - Domaine Rols - Patrick ROLS

  • BERGERAC - Domaine du Coquelicot - Grégoire ROUSSEAU

  • SAUMUR CHAMPIGNY - La Folie Lucé - Loïc TERQUEM

  • JURA - Domaine Wicky - Gilles WICKY

 

 

Découvrir les vignerons présents cette année

Domaine Bordatto - Pascale et Bixintxo APHAULE

IROULEGUY - CIDRE - Vin de Pomme

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Le hasard

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Le bonheur

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Le respect, l'observation, le travail, la curiosité, le plaisir, la patience, le partage...

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Petit domaine créé en 2001 à partir de vieilles parcelles de pommiers autochtones et d'un peu de vigne anté-diluvienne, au Pays Basque intérieur.

La pomme et le raisin sont des fruits magiques, les 2 donnent du vin et du plaisir.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Des vins de pomme : Oréka 2015, Txalaparta 2015, Mokofin 2015, Bi Hotz 2014

Des cidres : Basandere 2015 s'il en reste

Du Tannat : Joko 2014

De l'Irouléguy peut-être : Luruméa 2015

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que c'est très sympa de nous inviter

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Aime ton métier, tu ne travailleras jamais. On a que le bon temps qu'on se donne

Le Clos des Cimes - Elodie AUBERT et Raphael GONZALES

DROME

Comment êtes-vous devenu vignerons? 

Par passion du monde agricole depuis l'adolescence.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Multi-tâches, multi-compétences.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Favoriser la biodiversité à la vigne.

Intervenir le moins possible en cave.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

Domaine en polyculture vigne/abricotier/oliviers/agneaux.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Cuvées « La Fée des Vignes », « La Clé des Champs », « Le Clos des Cimes », pour les rouges.

Pour les blancs, « L'Elfe doré », « Les Petits Sylphes ».

Pour le rosé, « Petite Fugue ».

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour l'ambiance et l'accueil. Je crois en la croissance du salon. 

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Les vins c'est comme les enfants, on les aime et les élèvent de la même façon mais chacun d'entre-eux sera différent.

Domaine Olivier B - Olivier B

VENTOUX

Comment êtes-vous devenu vigneron?

En passant mes weekends en Bourgogne à Pernand-Vergelesses pendant une prépa ENITA qui me destinait plutôt à devenir éleveur laitier...

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Accompagnateur de vignes à faire des raisins puis accompagnateur de raisins à faire du vin...

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Naturel et vivant, c'est le raisin qui fait le vin. Pas de correction en cave (pas de levurage, pas d'acidification, pas d'enzymage... bref pas de gros mots) juste un peu de souffre, peu ou pas de filtration.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Au pied du Ventoux, petit mais costaud...

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Amidyves rouge (grenache-syrah), Amidyves blanc (grenache blanc-roussanne) la Troisième (syrah)

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que vous m'y avez convié...

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Les Amidyves, c'est fou.....Avec les Amidyves, le changement c'est maintenant..... Olivier B, vigneronAJT, A Jamais pour Toujours, Amidyvement vôtre...

Domaine Clé de Sol - Jean BALTENWECK

ALSACE

Comment êtes-vous devenu vigneron?

 

Notre famille est vigneronne depuis le début du 18 ème siècle .Mon arriere grand père était parmis les fondateurs de la plus ancienne cooperative vinicole de France, en 1895.  Depuis ma famille a toujours été attachée à cette coopérative et moi-même, j’étais au sein de son conseil d’administration pendant plusieurs années. En 1997 nous « exploitions » 15.5 ha de vignes dans la coopérative, mais ni le travail ni l’éthique ne me convenait ; j’ai alors initié la culture biologique dans cette cave qui devenait par la même la premiere coopérative à vinifier des raisins bio en alsace. Ce n’est qu’en 2001 que nous avons eu le droit de signer notre engagement en bio avec Ecocert, pour diverses raisons politiques, Nous avions fait le choix de ne garder que 8.5 ha pour pouvoir travailler sereinement en bio avec nos verger extensifs à côté. Nous faisons de la sauvegarde de variétés anciennes depuis 1996 et avons créé une association en 1997 « Apfelbisser »= « Croqueurs de Pomme » pour travailler aussi de façon associative sur cette problématique de perte de biodiversité au sein des variété de fruits.

Nous avons développé au sein de la coopérative une acceptation de ce travail en bio, mais qui s’est malheureusement heurté aux écueils humains, qui n’ont pas permis de transformer nos raisins en vin à forte identité… jusqu'à nous faire douter de notre capacité de faire de bons raisin, à comprendre la vigne et à la respecter…

Nous avons donc décider soit de changer de métier, soit d’aller au bout de la démarche environnementale et qualitative. Nous avons choisi les deux, changer de métier, sortir des vignes incomprises de la coopérative et les transformer à la main, avec des pressoirs manuels, à la vitesse que le raisin demande et à adapter tous nos processus en fonction du fruits et de la météo.

Nous « entretenons » donc maintenant encore 3.5 Ha de vignes pour les élever nous même. Mais surtout, nous n’ « exploitons » plus rien, ni personne…que du bonheur.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

 

Une nouvelle vie pour moi, pour nous, famille comprise, puisque notre fils qui s’était engagé dans une autre voie qu’agricole nous a spontanément proposé de participer à ce nouveau défi. Beaucoup d’heures de travail, mais qui sont compensées par un grand plaisir de faire…en harmonie avec la nature… et ensuite de gouter nos réussites (et nos échecs, il en faut…). Un métier passionnant, avec plus de questions que de réponses, souvent. Cela veut sans doute dire que nous sommes sur la bonne voie.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

développer notre compréhension du vivant pour intervenir le moins possible dans les vignes et dans la cave. Les rouges nous le rendent déjà vraiment très bien. Nous cherchons toujours, c’est passionnant… déconcertant et très bon.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

 

Petit domaine : 3.5 Ha en bio depuis 2001, pressurage avec des pressoirs verticaux uniquement, pour les rouges et les blancs …et les jus de fruits. Nous souhaitons un vignoble qui ne soit pas uniquement une monoculture viticole,  mais agrémenté de vergers ou d’arbres isolés de murets et de haies. Chauffage partiellement solaire depuis 1991 de la maison familliale, trois fois notre consommation électrique produite sur place en photovoltaïque depuis 2005, deux ans avant les tarifs avantageux de rachat par EDF ( à l’époque, la plus grosse centrale photovolataïque d’Alsace 50 % de la production alsacienne !) un bâtiment en bois et botte de paille pour les bouteilles, etc …

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Des riesling sur trois terroirs différents marneux , calcaire et granitique: Muehlfosrt, Rosacker, Schlossberg,

 un pinot blanc, un pinot gris, un sylvaner, un edelzwicker « Silène », des gewurztraminer  Muehlforst demi sec, vendange tardive et sec en macération et bien sur nos pinots noirs fruités et dense à la fois.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que j’ai eu l’impression que nous étions en phase avec votre démarche, nous cherchons à faire plaisir et à nous faire plaisir. Notre métier peut ouvrir cette porte que peu de gens connaisse, le vin est un facilitateur d’échange, notre façon de l’élaborer semble lui donne beaucoup de corps et de personnalité ainsi qu’une grande buvabilité.

En visitant vos expériences sur votre site, nous avons senti une approche commune…

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

 

Nous empruntons la terre à nos enfants… essayons de la leur rendre plus belle que nous l’avons reçu …

 

Montrer l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre… c’est le seul

(Gandhi)

 

Une autre que j’utilisais trop souvent et qui m’a beaucoup nuit « quand je vois votre réussite, j’ai envie d’échouer » ;

 Et je suis heureux d‘avoir échoué…

Domaine de Lafage - Kévin BARBET

COTEAUX du QUERCY

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

 

Quelques mots sur votre domaine ?

 

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

 

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Champagne Barbichon - Thomas BARBICHON

CHAMPAGNE

Comment êtes-vous devenu vignerons ? 
Je suis, comme on pourrait le dire, « tombé dedans quand j'étais petit ! » 


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Passionnant. Polyvalent. Prenant. Permanent. Perpétuel.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Nous souhaitons seulement accompagner la Vigne au cours des saisons. On ne peut travailler à contre-courant, à long terme.


Quelques mots sur votre domaine ? 
Il s'agit d'un domaine familial qui a construit son vignoble depuis quatre générations sur des sols argilo-calcaires typiques de la  Côte de Bar.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Ayant participé à la 1ère édition, je ne pouvais pas manquer cette seconde ! La rencontre de ces passionnés, tous acteurs d'un monde viticole authentique, sain et nature.

Les Grangeons de l'Albarine - Luc BAUER

BUGEY

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
Longue histoire. Déjà par passion pour le produit fini. Formation d'ingénieur agronome, j'ai refait un BTS viti-oeno à Macon pour me former au travail de la vigne et du vin. J'ai bossé sur des domaines en bio-biodynamie-vin nature (Soufrandière/Bret Brothers, P Jambon...) et j'ai attrapé le virus...

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Métier d'Artisan-Paysan.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Bio, biodynamie à la vigne, levures indigènes et rien jusqu'à la mise :

très léger sulfitages à la mise, des cuvées 0 à venir...


Quelques mots sur votre domaine ? 
Reprises de jeunes vignes replantées il y a 10 ans sur un coteaux d'éboulis calcaires abandonné (30 à 40% de pente, plein sud) en 2011 (en bossant à coté), puis de diverses autres parcelles jusqu'à arriver à 2,5ha en 2016. Création de tout le reste...


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
- "Altesse en Paradis", Roussette du Bugey

- "Mondeuse le Château", AOP Bugey

- "Chemin Jaune" (chardonnay)

- "Chardonnay Combernand le Cluse des peintres"  Vin de France

- "Gamay Combernand le Cluse des peintres ...?


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Volonté de faire connaitre mes produits, mon travail, mon projet à des gens réceptifs à ma démarche.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Laisser s'exprimer le terroir le plus naturellement possible, avec le plus de précision et de netteté possibles...

Domaine de La Piffaudière - Olivier BELLANGER

TOURAINE

 

 

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par fibre, issu d’une famille de vignerons (grand-père, oncle). Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être dans les vignes.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Une passion très prenante autant physiquement que mentalement mais qui nous le rend au centuple par le contact avec la nature et tous les gens que ce métier nous permet de rencontrer. Et la chance d’avoir un métier qui nous permet d’avoir un cycle complet, de la vigne au raisin et à la bouteille.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Respect de la terre et des terroirs, essayer de laisser le moins d’empreintes possible. Avoir de beaux raisins pour des vinifications simplifiées afin que le raisin s’exprime.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Dix ha sur les côtes du Cher. En culture biologique, une diversité dans les cépages : sauvignon, menu-pineau, gamay, côt, pineau d’Aunis, cabernet.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Car la Corrèze est une belle région et la qualité des vignerons présents.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

« Des vins sincères, honnêtes et droits » mais je ne suis pas sûr que cela soit de moi !.

 

Les Eminades - Patricia et Luc BETTONI

SAINT-CHINIAN

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
Après des études d'oenologie pour Luc et différentes expériences professionnelles, l'envie de faire "son" vin l'a emporté sur tout le reste. 


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Très prenant, la vigne, le chai, la commercialisation et la gestion de notre entreprise nous occupe à plein temps.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Les vins les plus sains possibles, certifiés Ecocert.


Quelques mots sur votre domaine ? 
Crée il y a 14 ans après un coup de foudre pour une mosaïque de terrains au coeur de St Chinian.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
« Cebenna »

« Sortilège »

« Vieilles canailles »

« Montmajou »


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
La rencontre avec Xavier au salon de la Cugnette de Bron, sa motivation à nous faire venir découvrir votre région.

 

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Carpe Diem!!!

Domaine du Mortier - Cyril BOISARD

ST NICOLAS DE BOURGUEIL

 

Comment êtes-vous devenu vignerons?
Autodidactes et non issus du milieu viticole. Nous sommes deux frères, Cyril et Fabien. Installation en 1996 sur 3 ha puis agrandissement progressif de 1998 à 2007.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Nous nous inspirons de la Nature et essayons de respecter le bon sens paysan.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Le rôle du Vigneron à la vigne consiste à rendre un sol vivant pour que la vigne exprime le terroir.
A la cave, il faut accompagner le vin le plus naturellement possible. Savoir attendre.


Quelques mots sur votre domaine ?
Notre domaine est composé de 14 ha de vignes et 3 ha de bois.
Une première étape a consisté à mettre en place l'agrobiologie dans nos vignes, travail du sol, enherbement naturel dans certaines parcelles ou semis couvert entre les rangs.
La deuxième étape a été de recréer une certaine biodiversité (haies champêtres, compost, bois raméal fragmenté)
La troisième consiste maintenant à suivre les cycles lunaires et astrals. De même, utilisation de plantes fraîches ou sèches en tisane. Enfin mise en place de la sélection massale pour complanter et pour une nouvelle plantation.
Vinifications sans aucun artifice et avec peu ou pas de soufre ajouté. Au final, des vins naturels et authentiques,
ambassadeurs de nos terroirs.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
L'honneur et le plaisir de faire votre connaissance vient de vous qui nous avez contactés par téléphone.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Un dicton : le bon sens paysan, la passion.
« Les paysans sont sans cesse au travail et c'est un mot qu'ils n'utilisent jamais ! » Anton Tchekhov

Domaine du Brin - Damien BONNET

GAILLAC

 

Comment êtes-vous devenu vigneron ?

Tout simplement en reprenant les vignes familiales (en coopérative à l’époque) puis je me suis passionné pour la vinification pour faire naturellement un vin de terroir. 


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Traduire l’expression du climat, du terroir et des cépages.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Un travail de la vigne qui respecte la vie des sols pour avoir une vigne en bonne santé. Ramasser des raisins à bonne maturité afin d’avoir un équilibre qui permette de minimiser les interventions à la cave. 


Quelques mots sur votre domaine ?

On en parlera sur le salon…

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Pierres Blanches

- Brin de Folie

- Loin de L’œil

- Vendemia

- Amphore


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour profitez de l’ambiance et faire des rencontres (et des ventes si possible…) .


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

La nature fait bien les choses, il suffit de l’écouter…

Les Roches Sèches - Jean-Marie BROUSSET

ANJOU

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
Rencontre de trois amis pendant les études, dont l'association a permis la création du domaine « Les roches Sèches » 


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Rude physiquement et économiquement mais sain et passionnant.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
A la vigne : concilier plaisir, économie et écologie.
Au chai : obtenir des vins de qualité en dénaturant le moins possible la matière première : le raisin 


Quelques mots sur votre domaine ? 
Domaine de 15 has, créé en 2010. Conversion A.B. depuis le début. 
Vinification la plus naturelle possible.
Terroirs de schiste. Cinq cépages cultivés : chardonnay, chenin, grolleau, cabernet franc et cabernet sauvignon


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
- "Les Essards" (grolleau)

- "Les Varennes" (chenin)

- "Chemin Jaune" (chardonnay)

- "Pentes Douces" (Coteaux du Layon)


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Rencontre avec d'autres passionnés (Vignerons ou Consommateurs)

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Le vin ... c'est la vie !

 

Domaine Mamaruta - Marc CASTAN

FITOU

 

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 

En quittant la coopérative du village

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Liberté

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Etre  en harmonie avec la nature.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

Domaine hérité de mon grand père sur le littoral Audois.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Kézako, Tondeuses, Coupe soif, Cacahuète, Constellation, Trafalgar, Grain de folie.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Ambiance, association dynamique.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

L'aventure est dangereuse, mais la routine est mortelle

 

Domaine de L'Oubliée - Xavier COURANT

BOURGUEIL

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
Après 10 ans de commercialisation des vins, une attirance irrésistible pour la vigne. 


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
C'est beaucoup de boulot, un boulot formidable.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Allier le savoir-faire des anciens avec nos connaissances actuelles.


Quelques mots sur votre domaine ? 
6 ha.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
« Merci le Vie » 

« Notre Histoire »

« Tenue de Soirée » 

« Existe en blanc »

« Les Valseuses »


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
La 1ère fois Loïc T. m'a forcé à venir (et j'ai pas regretté)

La 2nd fois, je reviens pour le bal des actrices et la sympathie des acteurs.

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Point de dogme. Le doute c'est l'émerveillement.

 

Domaine de la Voie Blanche - Nathalie DALBAVIE

PERIGORD

 

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 

C'est le terroir sur lequel nous vivons qui c'est révélé à nous, nous avons eu envie de le partager

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Modestie, observation, accompagnement des phénomènes naturels. Désir de partage. les pieds dans la terre, la tête dans le ciel et l'avenir

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Accompagner la nature au plus près

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

Créé en 2006, après avoir "testé" notre terroir pendant plusieurs années pour nous sur quelques ares.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Les Joualles sans sulfite,D'une source oubliée sans sulfite (Cabernet franc) Le Petit Manoir, La Source (100% Merlot) Jarres de terre cuite.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Plaisir du partage, des valeurs qui nous animent. Échanges enrichissants, toujours des choses à apprendre

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Folie, mûe, peut-être, par des forces qui nous dépassent. Est-ce la terre qui nous a demandé de planter nos vignes ?

Domaine Rousset-Peyraguey - Alain DEJEAN

SAUTERNES

 

Comment êtes-vous devenu vigneron ?
Héritage.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Artiste.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Anthroposophie (R.Steiner). Stimuler la nature.


Quelques mots sur votre domaine ?

Beni des dieux, au milieu des grands, allez vers ce que la nature nous donne.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
D'abord je vous remercie de m'accepter.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Philosophie dédiée à la Nature. Chercher à ramener toutes les forces dans l'unité, car c'est dans l'unité des forces que réside l'éternel immuable, et c'est uniquement dans l'éternuel immuable que se trouvent la peur et la félicité.

Domaine de Quissat - Rémy DELOUVRIE

LOT ET GARONNE

 

Comment êtes-vous devenu vigneron? 
Par choix, à la quarantaine, en devenant paysan et en plantant de la vigne d'abord puis en essayant de faire du vin ensuite.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Métier à multiples facettes, au contact de la nature, très prenant, stressant parfois, avec le plaisir de vivre près de la nature et la satisfaction de proposer un vin dans lequel on a mis un peu de soi. 


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
A la vigne : un travail méticuleux pour avoir des raisins sains, riches et concentrés, vendangés manuellement.
Au chai : hygiène soignée, le moins d'intrants possibles pour faire des vins de raisins.  


Quelques mots sur votre domaine ? 
Situé à Bazens, dans les coteaux du pays de Serres, rive droite de la Garonne, en aval d'Agen. Quatre ha de vignes, des grandes cultures,  un verger de  figuiers,   le  tout  conduit  en A.B.  depuis 2000 et  deux gîtes  dans un environnement préservé.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Suite à la rencontre de Didier qui m'a fait le plaisir de m'inviter à « Au Fil du Vin ». 
Le rassemblement sera, j'en suis persuadé, l'occasion de rencontrer et d'échanges passionnants.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Le vin se fait d'abord à la vigne.

Domaine Calimas - Patrice DELTHIL

ROUSSILLON-Latour de France

 

Comment êtes-vous devenu vigneron ?

Par choix, par reconversion professionnelle, grâce à certains vignerons qui m'ont « contaminé » et m'ont conforté dans ma passion d'une certaine idée du vin.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Mon métier consiste, chaque année, à essayer de composer au mieux avec tous les éléments minéraux, végétaux et chimiques, afin de réaliser un vin.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

A la vigne : travail des sols, à la traction animale, à la pioche, sans autres produits que le soufre et le cuivre.

A la cave : essayer de comprendre les phénomènes, les accompagner au mieux, avec un minimum d'interventions chimiques.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Le domaine se trouve dans les Pyrénées Orientales, dans les Fenouillèdes, vallée de l'Agly. Il se compose de cinq parcelles, pour un total de 1,5 ha. Il a été créé il ya huit ans, petit à petit et tend à grandir.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Blanc : "Késako" et "Mararel"

- Rouge : "A visto de nas" et "Estralunat"

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Je fais peu de salons. Je suis intéressé par ceux qui véhiculent une image du vin conforme à la mienne : honnête, sain et vivant.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Elève dissipé, jamais content, peut mieux faire.

Domaine du Fils d'Eole - Thierry Doulmet

Coteaux de l'Ardèche

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
Par filiation.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Un loisir, un métier, une passion.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
La raison et le naturel avant tout.


Quelques mots sur votre domaine ? 
Equilibre de la nautre, raisonnance des terroirs sur calcaire argileux.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Par rapport à la philosophie du salon et sur conseil d'un vigneron.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Du raisin et rien d'autre.

Domaine de l'Egrapille - Catherine DUMORA et Manuel DUVEAU

AUVERGNE

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 

En récupérant une première parcelle !

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Du plaisir à taille humaine.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Observer ce que la vigne raconte et l’accompagner, s’adapter à chaque parcelle et à chaque cep. Traiter le moins possible en tentant de comprendre les cycles des maladies, des parasites, etc. pour intervenir juste au bon moment (hydrolats, huiles essentielles, soufre-cuivre). Passage du cheval dans quelques parcelles.

100% jus de raisin, ne rien brusquer.

Continuer à échanger avec les autres vignerons, apprendre, évoluer.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

25 parcelles le long de la vallée du Bédat, au nord de Clermont-Ferrand, entre 320 et 500 mètres d’altitude, du basalte à la pépérite en passant par l’argilo-calcaire, essentiellement des vieux gamay d’Auvegne (plus de 80 ans). Premières vendanges en 2013, avec une moyenne de 15Hl/Ha. Beaucoup de travail à la main, avec reprises de parcelles abandonnées. Il est évident quand on s’installe qu’on ne récupère pas les parcelles les plus faciles à travailler.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Pétillant : Explosive Matérial et Princesse qui pète

Rouge 109

Peut-être du cidre

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

L'accueil est très sympa !!!

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Aujourd'hui c'est : faire et laisser braire !

Amagnac Louis Marcelin - Sophie EDANGE

ARMAGNAC

Comment êtes-vous devenu vignerons?
Agricultrice par choix


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Un métier au contact de la nature, au fil des saisons.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Sans être bio, je mène mes vignes de façon raisonnée et sans systémisme pour éviter mildiou, oïdium et insectes ravageurs qui peuvent annéantir une récolte et handicaper l'année suivante.


Quelques mots sur votre domaine ?
Trois ateliers : viticulture, vergers et céréales.

Plus l'armagnac familial et sa commercialisation.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
L'idée et la conception de ce salon s'adressant à des amoureux de la vigne m'a le plus séduit.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Une histoire de famille, une passion.

Domaine des Trois Petiotes - Valérie GODELU

COTES DE BOURG

 

Comment êtes-vous devenu vignerons?

Par gourmandise.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 

C'est un métier qui nécessite :

– rigueur

– instinct

– capacité à s'émerveiller

– un brin de poésie 

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

A la vigne : recherche de la plus grande biodiversité possible, travail des sols, pour les rendre les plus vivants, améliorer les défenses immunitaires de la plante. 

Au chai : vinifications très douces, aucun intrant œnologique, à part un peu de soufre.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

Créé en 2008. Trois petits hectares plantés en malbec, merlot, cabernet franc et, prochainement, d'autres cépages anciens.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

La qualité des vignerons et la gentillesse des organisateurs.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Il faut cultiver son jardin...

Domaine de Pechpeyrou - Bertrand de GUITAULT

COTE VERMEILLE

 

Comment êtes-vous devenu vigneron?
J'ai suivi ma femme nomée dans une région viticole


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Proche de la terre et proche de la réalité économique


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Donner à la vigne de façon naturelle pour avoir une bonne fermentation à la case


Quelques mots sur votre domaine ?
Petit mais chronophage


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
Rosé 2015 1ère mise, 2ème mise, presse

El Angel rouge 2014


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Une équipe accueillante qui sait rendre cet évènement convivial avec le public


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Sauvons la vitamine B1. Stop au sulfite

Domaine Parlange et Illouz - Jérémie ILLOUZ

CAHORS

 

Comment êtes-vous devenu vigneron?

A l'âge de 17 ans, je savais que je finirai vigneron. J'ai donc fait des études de viti-oeno puis après quelques expériences enFrance et à l'étranger, j'ai décidé de m'établir à Cahors.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C'est un métier prenant tout au long de l'année, qui permet d'être au plus près de la nature et qui, parfois, nous laissedu temps pour des moments conviviaux avec nos clients.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Aucun usage de pesticides à la vigne, faire le plus de choses possibles moi-même afin de tout comprendre et maîtriser. A la cave, peu d'interventions mais beaucoup d'attention et de sang froid.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Six hectares de vignes sur les plus hauts terroirs de l'A.O.P. Cahors. J'ai la particularité d'avoir de vieux cépages du Sud-Ouest que je cherche à sauver et à replanter.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour échanger avec des vignerons que je ne connais pas encore et passer un bon moment.

 

Le petit Clos des vents - Sylvain JOUGLA

COTES DE DURAS

 

Comment êtes-vous devenu vigneron ?

Par passion depuis tout gamin.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

De la curiosité dans la passion.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Bosser à fond dans les vignes pour n'avoir rien à faire en cave.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Petit domaine à taille humaine (2,5 ha). Installé depuis 2011.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- "Les grenades" 2015 ou 2016

- "A l'ouest de mon sud" rouge 2015

- "A l'ouest de mon sud" blanc 2014

- "Claire" 2014

-"Les Mayeuls" 2011 ou 2015

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que l'ambiance y est sympa.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Qu'ils aillent tous se faire voir ailleurs!!!

Celler Jordi Llorens - Jordi LLORENS

ESPAGNE

 

Comment êtes-vous devenu vignerons?
Ma famille toujours a travaillé la terre. Nous nous efforçons de développer le vin tout comme nos grands-parents. Mettre le vin dans la bouteille est un grand défi générationnel.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Observation, réflexion et en essayant de ne pas intervenir beaucoup dans la terre. Peu à peu la terre me fait à moi parce qu'elle sera pleine de vie.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Nous travaillons avec la certification bio, et encore plus peu à peu on fait de la biodynamique, à la terre. Dans le cellier on respecte le raisin et le moût pour obtenir du vin.


Quelques mots sur votre domaine ?
C'est un petit domaine, on travaille la vigne, les oliviers, des arbres fruitiers, tomates, ails ... Les cépages ils sont de macabeu, parellada, moscatell, cabernet sauvignon, garnatxa negra et syrah.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Mon ami Laureano Serres il a commenté que le salon des petits vignerons je pourrais aller et donc je l'ai fait.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
La passion est le rythme qui m'amène à la terre pour déguster en bonne compagnie d'un bon vin.

Le Champ d'Orphée - Stéphane LUCAS

TARN

 

 

Comment êtes-vous devenu vignerons?

Par hasard ! C'est le chant des sirènes qui m'a attiré, comme bien d'autres, jusqu'aux racines de la vigne.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Comme le métier de chef d'orchestre, de chorégraphe, qui ne fait rien d'autre que de mener la danse.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Toujours à l'écoute, à la recherche de la vérité du cépage et du terroir. Travailler toujours au plus simple pour être authentique.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

Un micro-domaine au service d'un seul cépage rare.

Un terroir d'exception.

Une attention de tous les instants.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Par amitié pour Didier et par reconnaissance pour le travail de l'association.

 

Domaine Henri Milan - Henri MILAN

PROVENCE

Comment êtes-vous devenu vignerons?

Après des études de droit, le temps du service militaire est venu. Et après réflexion sur l’avenir, J’ai compris que j’avais envie de créer de mes mains et de rester dans ma région

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Métier de passion et de patience, j’adore le contact avec les gens et voyager grâce à mon métier.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Le plus simple et le plus light possible. Respect des sol du vivant du produit. Pas d’opération brutale.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

Terroir exceptionnel de marnes bleues.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Papillon rosé, Papillon blanc, le Grand blanc, Papillon rouge, MGO3, Le Vallon, Clos Milan.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Grace à Denis et son obstination à me faire venir, et je n’ai pas regretté, j’ai plaisir à venir à Brive.

Clot de les Soleres - Carles MORA FERER

ESPAGNE

 

 

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Je suis devenu vigneron parce que je voulais restaurer la tradition familiale où les vins de la propriété sont vinifiés sur le domaine.Cela a été perdu par la vente de raisins à de grands producteurs et mon intention était de récupérer mes raisins et de maintenir la propriété.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Selon les critères de non-intervention dans le système de production, la fermentation à température contrôléeseulement. Non filtration pour clarifier les vins et aucune correction, aucun ajout de levures. Nous suivons le calendrier lunaire pour toutes les choses dans la cave.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Philosophie de travail de la vigne selon l'agriculture biologique, avec très peu d'utilisation d'intrants. De très petites doses decuivre et de soufre, en laissant une couverture supplémentaire. A la cave, seulement un contrôle des températures durant lesfermentations. Et tous les mouvements dans l'entrepôt suivent le calendrier lunaire.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

C'est une propriété qui appartient à la famille depuis dix générations ! Il n'y a pas seulement la culture de la vigne mais il y a aussi des forêts, des champs de blé et des vergers. Le vin y a toujours été fait jusqu'à ce qu'on perde l'élaboration dans les années quatre-vingt. Maintenant nous sommes en convalescence dans le domaine viticole.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Nous voulons présenter nos vins et notre élaboration.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Le vin n'a pas à ajouter ni emporter quoi que ce soit.

 

Vini Rari - Giulio Moriondo

ITALIE - Aoste

Comment êtes-vous devenu vigneron?
Ma grande passion pour la vigne et le vin est née après les études en biologie et oenologie en 1987.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Le vigneron est un père qui élève ses enfants.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Le père vigneron aime ses enfants et il les élève dans un milieu sain.


Quelques mots sur votre domaine ?
ViniRari est un petit atelier de production artisanale de vins du terroir.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Le salon des Vignerons me donne l'occasion soit de connaître d'autres pères vignerons qui aiment et interprètent la vigne, soit de goûter leurs vins précieux. En plus, j'en profiterai pour visiter vos magnifiques lieux.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Si je peux, j'évite ; si je peux pas, j'hésite !.

Domaine de la Gardelle - Jean MOULENE

CORREZE - Vin passerillé

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Je suis tombé dedans quand j'étais petit ! A la suite de mes parents et de mes grands parents

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Soigner la vigne pour qu'elle me donne le meilleur d'elle même. L'accompagner, la bichonner, respirer son parfum... Arpenter ses allées au rythme de Merlin et Pompon.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

0 herbicide, 0 produit chimique, la nature avec mes chevaux de trait. Le vin le plus naturel possible.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

La continuité de ce que mes grands pères et mes parents avaient commencé, dans le plus grand respect de la nature.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Rouge 16 : Merlin et Pompon, Blanc 15 : Blanc des Causses, Vins passerillés rouge et blanc

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

J'ai été invité et pourquoi pas représenter à petite échelle et à mon petit niveau les vins de la Corrèze

 

Terres de Causse et Terres & Mer - Didier MOUTON

CORREZE

 

Comment êtes-vous devenu vigneron? 
Losqu'un poste dans l'Education nationale m'a enfin fixé en Corrèze méridionale, arriva le moment de démarrer l'aventure d'une implantation vigneronne. Sans rien d'autre qu'une énorme volonté. Tout, absolument tout, était à construire. Avec des moyens très modestes. La volonté elle, ne l'étant cependant pas! C'était en 1996 ! Année de naissance de ma fille Claire! Un appartement à Brive. Des bois, des taillis à défricher, des pieds de vigne à planter, une cave à créer, parpaing après parpaing, bétonnière après bétonnière, tuile après tuile!... La famille, deux enfants en très bas âge, une épouse conciliante, mon métier de C.P.E. ... Aujourd'hui, en 2016, vingt ans ont passé : le bilan est à la hauteur de cette "folie" parce que c'est plus un bilan humain que financier. La reconnaissance est venue. La passion est restée intacte voire même renforcée, l'esprit, encore vigilant, exigeant et engagé, le corps, cependant et inévitablement, un peu voire beaucoup usé!

Mais maintenant, malgré les épreuves traversées et inhérentes à ce type de projet, je peux vraiment dire que cela en valait la peine et que si ce type d'aventure gagnait encore quelques autres esprits dans ce Bas-Limousin ignoré du monde viticole, je ne me serais pas éreinté en vain, j'aurais montré que bien des choses sont encore possibles pour qui veut les entreprendre! Abnégation et patience sont des vertus premières quand on veut être vigneron!


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Pour certains, ce mot de "vigneron" peut paraître désuet, quasiment hors du temps. Un peu comme le mot paysan! En effet, les titres d’œnologue, de wine-maker, de consultant, de maître de chai, de chef de culture sont autrement plus scintillants auprès du grand public! Pour moi, c'est tout autre. Contrairement à ces spécialistes qui vont s'employer à élaborer des vins sans défauts, diaboliquement séducteurs, prêts pour le marché des vins de masse ou des vins de "luxe", le vigneron, lui, va s'attacher à ne pas censurer le message du terroir, à le transcrire pour livrer des vins expressifs de leurs lieu d'origine. Sans filtre, sans fard, qualités et défauts entremêlés. La fameuse "complexité" est sans doute d'ailleurs là. Chacun des vins d'un vigneron est le miroir d'un paysage et du travail de l'homme dans le paysage.

De fait, j'aime réunir ces deux mots : vigneron et paysan. Pour moi le vigneron-paysan donne du sens, de la profondeur, aux plaisirs et aux émotions contenues dans ses vins. "L'organoleptique" n'est pas tout dans une dégustation!


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
La vigne est une plante pareille à nulle autre. Elle crée parmi les plus beaux paysages qui soient, ceux que l'homme a dessinés, en positionnant sont travail dans le cadre de la nature. Ce qui m'importe : ne rien demander d'autre à la nature que ce qu'elle peut générer, ne jamais rudoyer les raisins, laisser aux jus le temps de s'étirer en barrique, dans le long voyage de l'affinement. Douceur et patience mais aussi autorité bienveillante, un peu comme dans l'éducation, pour que le vin vive intensément sa vie et exprime toute sa personnalité, fruit de la richesse des baies (le terroir) et de l'élevage (en cave et en bouteille). J'ai un souci constant : proposer des vins absolument naturels, vrais, sans artifices, ce qui induit aussi l'interdiction de l'usage des sulfites dans les moûts et les vins. De fait, depuis 2010, les cuvée Terres de Causse sont sans sulfites ajoutés. Pour Terres & Mer, depuis 2013.

Les contre-étiquettes des 2014 indiquent les résultats des analyses du laboratoire.


Quelques mots sur votre domaine ? 
Le mot "domaine" est un bien grand mot pour désigner Terres de Causse et Terres & Mer ! En effet, ces deux entités ne pèsent guère plus d'un ha et demi!

1ha 30 pour Terres de Causse en Corrèze, sur les communes de Lissac-sur-Couze et St Cernin-de-Larche.

0ha 25 pour Terres & Mer en Pyrénées Orientales, sur la commune de Port-Vendres, à deux pas de celle de Banyuls-sur-Mer.

Ensuite là comme là-bas, le mot d'ordre est "respect" : des sols, des jus, de la vie. Travail manuel, phytothérapie,enherbement permanent et naturel, longs et doux élevages des vins, fondent la philosophie du travail effectué.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
- Terres de Causse. "Baies Dorées" 2014

- Terres & Mer. "Albera i Marenda" 2014, Tramontane 2013, Voiles Blanches 2013


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Tout d'abord, j'ai la particularité d'être vigneron de cru, mes vignes - celles corréziennes - se situant à seulement quelques kms de l'emplacement de ce salon !

Au Fil du Vin revêt pour moi une importance majeure, un peu parce que j'ai contribué à le lancer mais surtout parce qu'en Corrèze, aux portes de Brive-la-Gaillarde, il permet désormais aux amateurs de vins biologiques, biodynamiques, voire nature, de rencontrer un grand nombre de vignerons associés à ces productions. Occasion unique en cette partie de France. Des vignerons fiers de représenter des régions diversifiées ainsi que des pays voisins, fiers de proposer des vins rares, richement identitaires, formidablement expressifs de leurs terroirs et de leur travail et hautement respectueux de la santé des dégustateurs. Ce dernier point étant loin d'être négligeable ! Je plaide pour le vin "nourriture" !

Pour ces raisons, je participe donc, avec beaucoup de plaisir et pour la 5ème fois consécutive, au Salon des Vignerons "Au Fil du Vin".


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Pierre Overnoy : "...Ce qui nous faisait mal au ventre, c'est de voir sulfiter des moûts de grande qualité, issus de raisins mûrs et sains. c'est là qu'on disait : "C'est Mozart qu'on assassine".

Clos les Mets d'Ames - Céline OULIE

MADIRAN/PACHERENC DU VIC BILH

 

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
Changement de vie, reconversion, j'ai repris les vignes de mes parents, crée mon chai, tout converti en bio en 2012 et biodynamie en 2013.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Une passion ou une addiction à la nature...


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Ecouter et observer la vigne, la ressentir et grandir avec elle.


Quelques mots sur votre domaine ? 
Le Clos les Mets c'est :

  • Une ferme menée par Céline, néovigneronne de 35 ans ayant décidé de revenir au Pays et donner du sens à sa vie !

  • Un îlot d'un vingtaine d'hectares d'un seul tenant conduit en agriculture biologique et biodynamique

  • 5 hectares de vignes (3.7 ha de cépages rouges - Tannat, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon - et 1.3 ha de cépages blancs - Petit Manseng, Petit Courbu, Gros Manseng) 6ha de landes et forêt, 3 ha de prairies naturelles, 10ha de terres de cultures de plein champ en rotation (sarrasin, tournesol, blés anciens, moutarde...)

  • Un lac et 2 mares avec leur biotope singulier et préservé

  • Une famille de moutons et d'ânes avides de câlins et de bonnes prairies!

  • Une ancienne étable réhabilitée écologiquement en un chai de vinification et d'élevage

  • Des balades avec des circuits allant de 100 mètres à 3km et plus

  • La découverte des plantes et des cueillettes réalisées pour la vigne

  • Le lien et l'échange, tout simplement!


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
Je vous propose deux vins blancs, tous les deux élevés en cuves ovoïdes, ce sont des assemblages de Petit Courbu, de Petit Manseng et Gros Manseng.

Le premier est un Pacherenc du Vic-Bilh Sec atypique, il s'agit de la cuvée "L'Ove"*. C'est un vin de gastronomie, fruité et droit avec un beau volume en bouche ainsi qu'un côté salin qui ne laissera pas vos papilles indifférentes!

Le second, la cuvée "Les Oeufs plus gros que le ventre"*, est un demi-sec, très légèrement moins alcoolisé car les levures du terroir ont fait leur travail et ont jugé de s'arrêter en laissant un peu de sucre, juste assez pour lui conférer un côté gourmand très sympathique lors d'un apéritif entre amis ou en famille!

 

En Madiran, je vous propose la cuvée "Les Sens de la Vie"*, vin hédonique, fruité et vivant! C'est un assemblage de Tannat puis de Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc.

*Les vins du millésime 2014 sont en conversion vers l'agriculture biologique (certifié FR-BIO-07), le millésime 2015 est AB et Demeter.

 

Le jus de raisin biologique est une façon de vous proposer une nouvelle facettede nos beaux cépages rouges. Il permet également à tout le monde de profiter du chai, quel que soit son âge, ses envies et sans modération!


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Parce que faire un salon pour faire un salon sans qu'il y ait une énergie commune pour la vie et la nature n'a pas trop de sens pour moi, votre salon me parle...

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Elever la vie.

Domaine de la Sénéchalière - Marc PESNOT

MUSCADET

Comment êtes-vous devenu vigneron ?
A la NAISSANCE (naturellement) étant fils, petit-fils et arrière petit-fils de Vigneron.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Sublimer le cépage de mon terroir, naturellement.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Etre le plus en adéquation avec la plante, avec le raisin, le jus de raisin, et le climat de l'année (le millésime).
Sans intervention vulgaire (pas de chimie, pas de machine à vendanger, pas de benne à vendange )
Levures indigènes, utilisation minimale de SO2.


Quelques mots sur votre domaine ?
18 ha de terrains schisteux en climat océanique. Le tout, en culture biologique.
80% de melon de Bourgogne (Muscadet)
20% de folle blanche (Gros Plant)


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Pour lancer un salon sympathique et plein d'enthousiasme.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Ouvre tes yeux, la NATURE te regarde !
La graine est dans le fruit et celui-ci est dans la graine !

Domaine Le Picatier - Géraldine et Christophe PIALOUX

COTES ROANNAISES

Comment êtes-vous devenu vignerons ? 
J'ai découvert le métier en Bourgogne et j'ai fait des études à Beaune .
Depuis, le métier est devenu une passion d'où mon installation depuis 2007.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
C'est un métier qui demande du temps et de la passion si on le fait dans la tradition et le respect du savoir-faire.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Le respect de la plante et des fruits avec un objectif, travailler à la vigne et observer à la cave. 


Quelques mots sur votre domaine ? 
C'est un domaine de 9 ha que je travaille avec Géraldine, ma femme. On a surtout du gamay car on est sur un sol granitique. Les sols sont cultivés au printemps puis l'herbe prend le relais dans l'été. Les vendanges manuelles se passent avec des amis et  de la très bonne humeur.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-   


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
C'est un endroit que je ne connais pas et on sent que l'ambiance est bonne.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
Il faut du temps pour faire mais la fête n'attend pas !

Clos 19 Bis - Vincent Quirac

GRAVES/SAUTERNES

Comment êtes-vous devenu vignerons? 

Pour travailler dehors !

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

S'adapter à la nature.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

En faire le moins possible à la cave et le plus possible à la vigne.

 

Quelques mots sur votre domaine ? 

1,8ha pour s'amuser.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour voir un peu de pays en vendant du vin.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Si le coucou chante en mai, c'est qu'avril est terminé.

Domaine Rols - Patrick ROLS

AVEYRON

 

Comment êtes-vous devenu vigneron ?

Après plus d’une dizaine d’années à la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, j’ai replanté de la vigne dans un site où elle était présente, il y a plus de cent ans.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Le vigneron est un paysan qui cultive la vigne et fait du vin.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Préserver la nature et le jus de raisin, au maximum, pour retrouver dans le vin toute la subtilité du terroir.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Six ha de vignes sur un côteau de schistes, dans un environnement très protégé.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

-

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour toi Didier et toute l’équipe que je connais moins, qui donne beaucoup pour promouvoir cette approche du vin.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

« Les vins moutons sont dans la nature ! »

Domaine du Coquelicot - Grégoire ROUSSEAU

COTES DE BERGERAC

Comment êtes-vous devenu vignerons? 
L'amour du terroir et du vin. Après des études dans le monde viticole en Bourgogne et une expérience professionnelle dans les chais du Médoc, l'opportunité d'acheter cinq hectares dans le Bergeracois se présenta. Nous avons pu réaliser un rêve.  


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ? 
Un métier qui peut paraître difficile mais sa polyvalence  le rend très agréable.  Toutefois,  il faut être passionné pour l'exercer.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Nous avons choisi de travailler la terre dans le respect de l'homme et de la nature. Soigner notre terroir, améliorer la biodiversité,  nous permet d'obtenir des vins juste respectueux de la nature. Nous respectons les chartes « Nature et progrès » et « A.B. ».


Quelques mots sur votre domaine ? 
Domaine Coquelicot a été créé en 2007, c'est un petit domaine familial. Nous le faisons vivre et il nous fait vivre.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
Car vous nous avez invité.

La Folie Lucé - Loïc TERQUEM

SAUMUR CHAMPIGNY

 

Comment êtes-vous devenu vigneron?
Suite à une reconversion professionnelle en 2009, par goût pour le vin et la terre.


Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?
Paysan. Artisan. Procureur de plaisir.


Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?
Respect des sols, de la nature, donc de la vigne.
L'esssentiel du travail se fait dans les vignes. Moins je touche à mes vins, mieux nous nous portons.


Quelques mots sur votre domaine ?
Quatre ha en Bio dont un en conversion, sur douze parcelles que j'exploite seul.


Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?
-


Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?
La philosophie m'a plu et mes vins ne sont pas distribués.


Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?
L'abus de modération nuit gravement à la consommation !