Salon Au Fil du Vin - L'édition 2022

La 8ème édition d’AU FIL DU VIN aura lieu les Samedi 23 avril et le dimanche 24 avril 2022, au sein de l'Espace Vézère Causse, à Saint-Pantaléon-de-Larche près de Brive-la-Gaillarde.

web22.jpg
P1020452_redimensionner.JPG

Le Rouge & le Blanc sera présent au salon et tiendra un stand

 

 

Vignerons inscrits :

ESPAGNE

  • MONTSANT - Vinyes d'en Gabriel - Josep Maria ANGUERA

  • CAVA – Rimarts – Ricard MARTINEZ

 

ITALIE

 

  • VALPOLICELLLA - Monte Dall’Ora - Alessandra ZANTEDESCHI & Carlo VENTURINI

ALSACE

  • ALSACE - Domaine Paul Kubler - Philippe KUBLER

ROUSSILLON

  • COTE VERMEILLE -  Domaine de Pechpeyrou - Bertrand de GUITAULT

  • COTE VERMEILLE - Terres & Mer - Didier MOUTON

  • LATOUR de France - Domaine Calimas - Patrice DELTHIL

LANGUEDOC

  • FITOU - Domaine Mamaruta - Marc CASTAN

  • CORBIERES - Domaine Olivier Mavit - Olivier MAVIT

  • LANGUEDOC Grès de Montpellier - Mas des Colibris - Sébastien GALTIER

 

VALLÉE de la LOIRE

  • TOURAINE - Domaine de La Piffaudière - Olivier BELLANGER

  • AUVERGNE/CORENT/BOUDES - Domaine Bernard - Yvan BERNARD & Audrey BALDASSIN

  • ANJOU - La Vinoterie - Jean-Marie BROUSSET

  • MUSCADET - Domaine de la Sénéchalière - Marc PESNOT

  • SAUMUR CHAMPIGNY - La Folie Lucé - Loïc TERQUEM

BUGEY

  • BUGEY - Les Grangeons de l'Albarine - Luc BAUER

BORDEAUX

  • BORDEAUX - Château Courtey - Norbert DEPAIRE

  • GIRONDE - Domaine des Trois Petiotes - Valérie GODELU

SUD-OUEST

  • COTEAUX du QUERCY - Domaine de Lafage - Kévin BARBET

  • GAILLAC - Domaine du Brin - Damien BONNET

  • JURANCON - Domaine Coustarret - Sébastien BORDENAVE-COUSTARRET

  • PERIGORD - Domaine de la Voie Blanche - Nathalie DALBAVIE

  • DORDOGNE - Domaine de l'Astré - Aude DUVAL & Sylvain OHAYON

  • LOT ET GARONNE - Domaine de Quissat - Agathe et Romaric HARDY

  • CAHORS - Domaine Parlange et Illouz - Jérémie ILLOUZ

  • COTES DE DURAS - Le petit Clos des vents - Sylvain JOUGLA

  • TARN - Le Champ d'Orphée - Stéphane LUCAS

  • CORREZE/VIN PASSERILLES - Domaine de la Gardelle - Jean MOULENE

  • CORREZE - Terres de Causse - Didier MOUTON

  • MADIRAN/PACHERENC DU VIC BILH - Clos les Mets d'Ames - Céline OULIE

  • AVEYRON - Domaine Rols - Patrick ROLS

  • TARN - Domaine Kétura ROUX - Kétura ROUX

  • IROULEGUY - Domaine Xubialdéa - Battitt YBARGARAY

  • TARN et GARONNE - Antocyâme - Muriel ZOLDAN

VALLÉE du RHÔNE

  • COTEAUX DE L'ARDECHE - Domaine du fils d'Eole - Thierry DOULMET

EAU de VIE

  • GARD - Coeur de Cuivre - Julia MARTI

  • RHONE - L'Eau des Vivants - Florent VILISQUES

 

P1020459_redimensionner.JPG

Découvrir les vignerons présents cette année

Vinyes_Gabriel_Josep_Maria.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Je suis le 4 ème génération de vignerons et élaboration du vin, et c’est ma passion

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C’est la passion pour le monde du vin, et de la vigne, pour moi c’est la manière d'interpréter le terroir avec le vin

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Je travaille de manière bio, pour moi bio ne pas une mode, c’est ma philosophie, et la philosophie du mon grand parent , et je voudrai lui faire honneur

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Travail, terroir, passion, « c’est la terre qui parle »

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Je présente , la petite gamme du « l’heravi », la gamme « parcellaire » et la gamme « grand cuvée » 

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour moi c’est un honneur venir au salon, et XAVIER Gombert m’offert la possibilité du venir et je suis plus content

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Pour moi le guide, c’est la terre, je fais  mon  chemin, et nous travaillons avec grenache et Carignan ancien elles sont les distinction.

Josep Maria ANGUERA
DARMOS - ESPAGNE

Astré_edited.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Ayant toujours travaillé dans le vin, je voulais faire notre propre vin et avec Aude nous avons trouvé la meilleure association

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Complet, passionnant, fatigant ...

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

L'équilibre est le maître mot.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Flamenc, Réjane, Les oiseaux de passage, Bevenda, Demain c'est loin, Esper, Mescla, Agapa

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que c'est un salon de particulier et que l'ambiance est vraiment chouette.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Créer un vin si bon qu'en le buvant on se sente rayonnant d'amitié et de bienveillance..

Aude DUVAL et Sylvain OHAYON
PERIGORD

Julia marti.jpg

Comment êtes-vous devenu distillatrice?

Obélix est tombé dans la marmite de potion magique, moi je suis tombée dans l’alcool …Reconversion professionnelle après 20 ans dans la chimie. Après avoir fabriqué du paracétamol et de l’Aspirine, j’ai pensé qu’il valait mieux prendre le mal (de cheveux..) à la racine et produire des boissons qui ne donnaient pas mal à la tête.

Comment définiriez-vous votre métier de distillatrice?

L’art de distiller est ancien et appartient au monde des alchimistes et à celui des paysans. Tout d’abord, distiller a été un acte de transformation de la matière et de création de remèdes. C’est par la suite que vint l’idée de faire de l’alcool avec la production locale de fruits, de plantes, de légumes ou de grains.Réconfort au cœur des longues nuits d’hiver ou moyen de paiement dans la campagne, les distillats ont toujours été de grande importance pour nos sociétés et leur survie. Dans tous les cas, là où les humains cultivent, il y a fermentation. Et là où il y a fermentation, l’alambic n’est jamais loin. Au temps où tous les villages possédaient un alambic, des recettes et des modes de production uniques ont vu le jour. Ces savoir-faire se sont développés en lien avec leurs terroirs respectifs, et il est essentiel de les maintenir et de les transmettre. Je viens d’Alsace ou cet art s’est maintenu plus facilement que dans d’autres régions de France, du fait d’une législation moins liberticide sur la distillation.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à l'alambic?

Je suis signataire du Manifeste Des Gnôles Naturelles, qui garantie une transparence complète sur mes procédés de fabrication et la provenance de mes ingrédients  (au Minimum Bio, en tout cas sans intrant et avec le moins d’intervention possible).

 

 http://www.gnolenaturelle.eu/

La gnôle naturelle est pour nous la recherche de la plus pure expression :

  • du fruit, de la plante, du légume ou du grain

  • du terroir

  • de la personnalité du distillateur ou de la distillatrice.

La gnôle naturelle se définira donc par :

  • le travail artisanal,

  • des distillats propres, sans utilisation d’intrants,

  • le respect de la nature.

 

Quelques mots sur votre distillerie?

J’utilise 2 alambics traditionnels de 500 litres chacun, à feu nu, datant respectivement de 1901 et 1906.

Basée à Vauvert et fondée en 2018, je propose une gamme de spiritueux, ainsi que des services de prestation à façon pour les professionnels (brasseurs et vignerons, cultivateurs de fruits), mais aussi pour les particuliers (distillation de fruits en tant que Bouilleur Ambulant)

 

Je suis membre fondateur de l’Association Alambic, Syndicat des Distillateurs Indépendants

https://www.distillateurs-independants.fr/

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

LE CHANGING COLOR (Taux d’alcool 44%)

Cette eau de vie de vin façon Gin est obtenue par double distillation de vin. Chaque lot mentionne le Domaine Viticole dont le vin distillé est originaire. Délicatement redistillée avec des baies de genièvre, des poivres, des baies roses et du gingembre, sa couleur bleue provient uniquement d‘une macération de fleurs bleues, sans aucun additif ou conservateur. Ajoutez du tonic et la couleur passe au rose! Lorsque le Bleu pâlit dans la bouteille, vous pouvez y rajouter les fleurs suspendues au col, en l’espace d’une nuit, le bleu sera à nouveau très intense. Vous pouvez laisser ces fleurs dans la bouteille, elles n’ont pas d’influence sur les arômes. Ce Gin se boit idéalement avec un tonique neutre, sans citron.

 

LE TRIPLE A (Taux d’alcool 44%)

Cette eau de vie de vin façon Gin est faite à partir du vin de Philippe Pibarot (Domaine Jajaland, Mus)  Elle est ensuite redistillée avec des baies de Genièvre, des Cédrats de Corse,

Citrons de Sardaigne, Oranges Amères de Gallargues le Montueux, Coriandre, Absinthe du Tarn, Roses de Congénies.

Tous les botaniques sont sans aucun traitement, une partie viennent de vergers d'amis.

 

LE COQUELI’GIN (Taux d’alcool 42%)

Cette eau de vie de bière artisanale bio façon Gin est le fruit d‘une collaboration entre la Brasserie des Garrigues et la Distillerie Cœur de Cuivre. Issue du recyclage de fût de bière non consommés, l’eau de vie de bière est ensuite délicatement infusée de baies de Genièvre, de Gingembre, d’Arbouses et de Coquelicots sauvages, additionnez-la de Tonic bien frais et d‘une rondelle de citron ou tout simplement d‘une bonne limonade.

 

LA BIGARDE (Taux d’alcool 44%)

Réinterprétation de la célèbre liqueur 44, La Bigarde est une eau-de-vie de vin distillée deux fois, dans laquelle je fais macérer 44 jours des oranges amères piquées chacune de 44 grains de café, que je redistille ensuite.

J‘ai récolté les oranges Amères, aussi appelées Bigaradiers, à Gallargues le Montueux, dans le Gard. La Bigarde se boit sur glace pilée, ou allongée de 2 mesures de Tonic, ou en Grog. Elle accompagne très bien aussi les desserts chocolatés.

 

Le « SPRIT’Z » (17.3% d’alcool) :

Cette liqueur est fabriquée à partir d‘eau-de-vie du vin sans intrant de Philippe Pibarot (Mus- 30), macérée avec des oranges amères du Gard (Cueillies à Gallargues le Montueux- Gard), sans traitement, et du café bio, légèrement sucrée.
Pour obtenir le COCKTAIL SPRITZ :
• une dose de Spritz
• une dose de Prosecco ou d‘un joli Pétillant Naturel
• un trait d‘eau gazeuse
• une rondelle d‘orange

 

Le « VERMOUTH » (19.7% d’alcool) :

Ce vermouth est issu d’une collaboration entre la DISTILLERIE CŒUR DE CUIVRE et la distillerie l’ATELIER DU BOUILLEUR (Autignac – 34).

Sur la base d’un vin rouge sans intrant de Frédéric Brouca, (Laurens – 34) , muté avec sa propre eau-de-vie, aromatisé aux plantes des alentours des deux distilleries, dont l‘armoise et les bigaradiers.

Ce Vermouth ne contient aucun ajout de sucre, seulement le sucre résiduel du raisin qui ne s’est pas transformé en alcool. Ce Fructose représente moins de 20g/L, d’où sa classification en « Ultra Sec »

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

J’ai connu le salon grâce à Olivier Bellanger du Domaine de la Piffaudière.

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Ni queue, ni tête, que du Cœur !

Julia MARTI
COEUR de CUIVRE

Kétura.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneronne ?

Un peu par hasard, j'ai surtout eu de la chance d'avoir des portes ouvertes sur ma route pour faire ce métier que j'adore

Comment définiriez-vous votre métier de vigneronne ?

Une lutte et un militantisme pour la paysannerie, le respect de notre terre et l'envie de faire quelque chose pour le monde.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Donner de l'équilibre et les clés en main, pour que la vigne et le vin se portent bien tout seul, sans trop intervenir.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Petite vigneronne sur un petit domaine bâti de mes petites mains.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Blanc, rouge, rosé, pétillant

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Je n'aurais pas raté cette occasion !

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Zéro intrant, zéro méchant.

Kétura ROUX
TARN

galtier_edited_edited.png

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Après une carrière de rugbyman et quelques années où j’étais fonctionnaire au
Département de l’Hérault, à la quarantaine j’ai acheté des vigne et j’ai décidé de
devenir vigneron. J’ai ressenti ce besoin de faire mon « retour à la terre », en effet, je
suis fils de paysan, né en Aveyron dans une ferme (polyculture élevage).

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Un métier « passion », il faut que ce soit une passion car c’est un travail dur. Il y a
plusieurs métiers en un : le travail de la vigne, la vinification et la partie
commerciale, sans compter l’administratif

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Laisser faire la nature, préserver les équilibres naturels et intervenir le moins
possible. Les vignes sont certifiées en Bio depuis 20 ans et le millésime 2020 sera
certifié en Biodynamie (DEMETER). Travail du sol léger, apport de compost,
pratiques bio dynamiques (préparations, tisanes,...) pour stimuler la vie du sol et
renforcer les défenses immunitaires et la vitalité de la vigne. Les vendanges se font à la
main en caissettes, avec tri à la vigne. Vinification en levures indigènes, pas d’intrants
oenologiques, un peu de soufre si nécessaire mais à dose homéopathique

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Depuis 2013, je cultive 12 ha de vigne en Bio sur la commune de Gignac dans l'Hérault, à 25 km au
nord ouest de Montpellier. Le vignoble est situé sur les contreforts du Causse d'Aumelas, sur un
terroir très qualitatif, classé en grande partie en AOP Languedoc/Grés de Montpellier.
L'encépagement est composé des principaux cépages du Languedoc : Syrah, Grenache Noir et
Carignan; et également du Merlot et du Chardonnay. Les vignes les plus anciennes (Carignan et
Grenache) sont âgées de plus de 65 ans. Le rendement moyen est de 25 hl/ha. Je pratique une
vinification douce qui permet d’élaborer de vins authentiques

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Amistat 2020(Syrah - Grenache) rosé
- Clair de Lune 2019 (Chardonnay) blanc
- Estela 2019 (Grenache, Carignan, Syrah)
- Ròc 2018 (100% vieux Carignan)
- L’Escapade 2017 (Syrah, Grenache, Carignan)
- One Shot 2016 (Carignan) rouge mi-sec

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Ayant des attaches familiales en Corrèze, je voulais participer à ce salon dont on m’a
dit le plus grand bien.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

« Faire sa part ».

Sébastien GALTIER
LANGUEDOC

hardy_edited.png

Comment êtes-vous devenu vigneron?

En 2018 avec la reprise du vignoble des parents d’Agathe : Rémy et Anne-Marie Delouvrié. C’est un choix longuement réfléchi après plusieurs années de boulots salariés dans diverses entreprises viticoles.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C’est un métier proche de la nature quand on est dans nos vignes, quand on fait le vin et aussi proche des gens pour faire partager, découvrir et apprécier notre travail à travers nos vins.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Prendre soin de notre vigne, la travailler avec rigueur pour obtenir les meilleurs raisins d’elle et ensuite avec de beaux raisins on peut faire de jolis vins.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Les 50ha du domaine de QUISSAT sont d’un seul tenant et entièrement cultivés en bio.  Au milieu se trouve notre petit vignoble de 4,5ha sur un coteau argilo-calcaire exposé plein sud, dans le Lot et Garonne, en appellation IGP Agenais.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Nos rouges: 100 pour 100/ Fer Servadou/A mon Grand père/ Nouvelle Envie/ Conviction

Nos rosés : Voilà le printemps (sec)/ C’est l’été (demi sec)

Nos blancs : Vive le Blanc (sec)/ Grains Nature (doux)/ Automne en Fête (doux)

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Par hasard en 2016 nous avons remplacé au pied levé Anne-Marie et Rémy, c’était notre premier salon et on a trouvé les organisateurs et les visiteurs tellement chaleureux qu’on a eu envie d’y revenir.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Simplement nous avons envie de prendre du plaisir à cultiver la vigne, à faire le vin, de la façon la plus simple et naturelle possible. Pour nous et nos clients.

Agathe et Romaric HARDY
LOT et GARONNE

chemins-de-l-arkose.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

YB : je me suis installée en 2002 en créant le domaine

AB : je suis arrivée sur le domaine en 2013 comme saisonnière, comme salariée en 2019 et associée en 2021

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Accompagnez la culture de la vigne dans un envirronement le plus naturel possible, avoir un métier différent tous les jours.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Travail exigeant à la vigne, pratique de la biodynamie, avoir les raisins les plus beaux possible. A la cave, accompagnez un processus naturel le plus loin possible.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Le domaine fait 12 hectares, sur 3 lieux différents : montpeyroux, corent et blanzat

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Blanc, rouge, rosé, pet nat

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

L’ambiance, la qualité des exposants, l’organisation.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Vignerons militants !

Yvan BERNARD et Audrey BALDASSIN
AUVERGNE - CORENT - BOUDES

Bertrand%20de%20Guitaut.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par goût de la terre

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Créateur d'émotion

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

J'accompagne le raisin et le vin

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Très nature

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

 El Angel 2018-2019-2020, Banyuls 2017, Rancio

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Faire connaître mon vin, belle rencontre amicale.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

On fait la guerre pour de l'eau, pas pour du vin.

Bertrand De GUITAUT
COTE VERMEILLE

Moulène.png

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Je suis tombé dans une baste quand j'étais petit ! Mon grand-père et mon père m'ont donné l'amour de la vigne et du vin

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Passionnant, l'amour de la nature, des ceps de vigne, voir chaque cep comme un individu à part entière, savoir mener de front le travail dans les vignes, les vinifs, le commerce...

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Accompagner la vigne dans sa vie pour avoir de beaux raisins en respectant les sols, les ceps.Pas d'intrants chimiques à la cave, comme faisait mon père et mes grands pères.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

En AB et biodynamie. Traction animale avec Merlin et Pompon

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Les copains 2020, Vin de paille rouge 2018, Vin passerillé 2016,Chardonnay 2021, Sauvignon 2021

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que c'est un salon de particulier et que l'ambiance est vraiment chouette.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Créer un vin si bon qu'en le buvant on se sente rayonnant d'amitié et de bienveillance..

Jean MOULENE
CORREZE

contracava.png

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Tradition Familiale

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Une Passion

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Écologique et respectueux de nos ancêtres

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Nous présenterons les cuvées actuelles

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Un bon ami vigneron qui m'a très bien parlé de vous

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Bon sens..

Ricard MARTINEZ
ESPAGNE - CAVA

Sebastien%20BORDENAVE.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Je suis revenu sur le domaine en 1995 après mes études et au décès de mon grand père. Mon père étant décédé lorsque j'avais 6 ans

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C'est un métier passion qui évolue en permanence, on est jamais arrivé, il y a toujours quelques chose à améliorer ou à tenter.Il est aussi plein d'incertitude je trouve !!

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Observation, rigueur, persévérance, partage.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Domaine familial depuis des générations, j'ai du remettre en marche le domaine suite au décès de mon grand père et cette coupure générationnelle, travail titanesque quand on connait le temps de la vigne.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Mes 2 Jurançon secs, mes 2 moelleux, mes cuvées en vin de France, et mon jus de raisin de Gros Manseng

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Il y a des années, pour faire suite à l'impossibilité de JM Grussaute de pouvoir venir et par la suite car vous avez voulu poursuivre avec nous également !!! hihihi !!!

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

"Le meilleur vin n'est pas nécessairement le plus cher mais celui qu'on partage !!"

Georges Brassens

Sébastien BORDENAVE-COUSTARRET
JURANÇON

mavit.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Je suis installé depuis 2015, la passion de vigneron est née dès mon plus jeune age. Cette passion s'est concrétisée à la veille de mes 40 ans au travers d'une formation (B.P.R.E.A) à cette occasion, j'ai rencontré Jean Philippe Padié qui m'a déformé.

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Le métier de vigneron se décompose en trois métiers :

-conduite du vignoble

-élaboration du vin en cave

-commerce

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Dès mon installation, j'ai choisi de travailler en bio avec une philosophie en biodynamie, c'était une évidence, je n'imaginais pas exercer cette activité autrement. Les vendanges sont réalisées à la main en caisse.Les traitements sont fait avec du souffre et de la bouillie bordelaise mouillable en début de saison. La fréquence des traitements est à la demande en fonction du millésime et de la pression météorologique.

En cave les vins sont réalisés qu'à partir des levures indigènes, le seul intrant est le souffre que je positionne sur la vendange fraiche de façon qu'il se combine et disparaisse en fin de fermentation.

Actuellement je cherche à diminuer les doses qui restent homéopathiques.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Je me suis installé en 2015, j'ai récupéré les terres de mon grand-père qui étaient en fermage. Mon domaine se situe à Roquefort des Corbières entre Narbonne et Perpignan proche de la mer, mais légèrement reculé dans les terres, d'où Corbières maritimes.

Mon domaine est composé de trois ilots, deux où je suis isolé dans des combes et un dans la plaine. Actuellement j'exploite 11ha, l'encépagement est composé de Grenache, Carignan, Mourvèdre, Cinsault. Actuellement, je replante des cépage blanc, Grenache et Maccabeu.

 

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Victorine 2021, Juju 2021, Joseph 2020, Pierre 2020, Jeannette 2021, Mavit x mon couteau 2020

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que je m'y sens bien, que l’accueil est chaleureux et parce que le public aime les bonnes choses dans votre région.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Une seule arme que je tolère est le tire-bouchon. Jean Carmet

Olivier MAVIT
CORBIÈRES

Domaine de LAFAGE dans le Quercy - Kevin Barbet.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par passion. Depuis mes 18 ans je me suis passionné pour le vin. J’ai décidé de faire autre chose avant de m’installer en devenant travailleur social et en 2014 je me suis installé vigneron dans le quercy.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C’est un métier exigeant passionnant, surprenant  et qui impose la modestie.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

J’essaie d’avoir une approche la plus naturelle possible à la vigne comme au chai. L’idée est de faire des vins francs, honnête, des vins qui ne trichent pas.  Ma démarche est paysanne en faisant du vins mais pas que, notamment par l’élevage de mes vaches, mes fruitiers…

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Ce n'est pas un domaine mais une ferme

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Petit 2020, Atout 2019, Ginglette 2020, Suite 2018, Couleur 2020, 21 mon millésimé

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que c'est un beau salon chaleureux et simple organisé avec passion.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

On verra bien !

Kévin BARBET
COTEAUX du QUERCY

delthil.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par choix, par reconversion professionnelle, grâce à certains vignerons qui m'ont « contaminé » et m'ont conforté dans ma passion d'une certaine idée du vin.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Mon métier consiste, chaque année, à essayer de composer au mieux avec tous les éléments minéraux, végétaux et chimiques, afin de réaliser un vin.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

A la vigne : travail des sols, à la traction animale, à la pioche, sans autres produits que le soufre et le cuivre.

A la cave : essayer de comprendre les phénomènes, les accompagner au mieux, avec un minimum d'interventions chimiques.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Le domaine se trouve dans les Pyrénées Orientales, dans les Fenouillèdes, vallée de l'Agly. Il se compose de cinq parcelles, pour un total de 1,5 ha. Il a été créé il ya huit ans, petit à petit et tend à grandir

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

4 cuvées

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Je fais peu de salons. Je suis intéressé par ceux qui véhiculent une image du vin conforme à la mienne : honnête, sain et vivant.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Élève dissipé, jamais content, peut mieux faire.

Patrice DELTHIL
ROUSSILLON Latour de France

voie-blanche-2.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneronne ?

C'est le terroir sur lequel nous vivons qui c'est révélé à nous, nous avons eu envie de le partager

Comment définiriez-vous votre métier de vigneronne ?

Modestie, observation, accompagnement des phénomènes naturels. Désir de partage. les pieds dans la terre, la tête dans le ciel et l'avenir

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Accompagner la nature au plus près

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Créé en 2006, après avoir "testé" notre terroir pendant plusieurs années pour nous sur quelques ares.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Les Joualles 2019 et 2020 zéro sulfite

- Le Petit Manoir 2016 vieilli en jarres de terre cuite

- La Source 2019 100% Merlot

- D'une Source Oubliée 2019 100% Cabernet Franc

- La Cuvée Spéciale 2019

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

L'organisation est formidable, l'accueil est chaleureux et respectueux.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Rester le plus naturel possible ! Le plus proche possible de ce que nous donne notre terroir. Etre le plus éloigné possible du monde du commerce, et de la consommation industrielle

Nathalie DALBAVIE
PERIGORD

bauer.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Longue histoire. Déjà par passion pour le produit fini. Formation d'ingénieur agronome, j'ai refait un BTS viti-oeno à Macon pour me former au travail de la vigne et du vin. J'ai bossé sur des domaines en bio-biodynamie-vin nature (Soufrandière/Bret Brothers, P Jambon...) et j'ai attrapé le virus...

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Métier d'Artisan-Paysan.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Bio, biodynamie à la vigne, levures indigènes et rien jusqu'à la mise :

très léger sulfitages à la mise, des cuvées 0 à venir...

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Reprises de jeunes vignes replantées il y a 10 ans sur un coteaux d'éboulis calcaires abandonné (30 à 40% de pente, plein sud) en 2011 (en bossant à coté), puis de diverses autres parcelles jusqu'à arriver à 2,5ha en 2016. Création de tout le reste...

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Altesse en Paradis", Roussette du Bugey

- "Mondeuse le Château", AOP Bugey

- "Chardonnay Combernand la Cluse des peintres"  Vin de France

- "Gamay Combernand

- "Gamay La Cluse des peintres

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

On est si bien reçu + visites de passionnés et acheteurs...++++

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Laisser s'exprimer le terroir le plus naturellement possible, avec le plus de précision et de netteté possibles...

Luc BAUER
BUGEY

oliver-bellanger-vigneron-piffaudiere-1100x619.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par fibre, issu d’une famille de vignerons (grand-père, oncle). Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être dans les vignes.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Une passion très prenante autant physiquement que mentalement mais qui nous le rend au centuple par le contact avec la nature et tous les gens que ce métier nous permet de rencontrer. Et la chance d’avoir un métier qui nous permet d’avoir un cycle complet, de la vigne au raisin et à la bouteille..

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Respect de la terre et des terroirs, essayer de laisser le moins d’empreintes possible. Avoir de beaux raisins pour des vinifications simplifiées afin que le raisin s’exprime.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Dix ha sur les côtes du Cher. En culture biologique, une diversité dans les cépages : sauvignon, menu-pineau, gamay, côt, pineau d’Aunis, cabernet.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Car la Corrèze est une belle région et la qualité des vignerons présents.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

« Des vins sincères, honnêtes et droits » mais je ne suis pas sûr que cela soit de moi !.

Olivier BELLANGER
TOURAINE

illouz.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

A l'âge de 17 ans, je savais que je finirai vigneron. J'ai donc fait des études de viti-oeno puis après quelques expériences en France et à l'étranger, j'ai décidé de m'établir à Cahors.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C'est un métier prenant tout au long de l'année, qui permet d'être au plus près de la nature et qui, parfois, nous laisse du temps pour des moments conviviaux avec nos clients.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Aucun usage de pesticides à la vigne, faire le plus de choses possibles moi-même afin de tout comprendre et maîtriser. A la cave, peu d'interventions mais beaucoup d'attention et de sang froid.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Six hectares de vignes sur les plus hauts terroirs de l'A.O.P. Cahors. J'ai la particularité d'avoir de vieux cépages du Sud-Ouest que je cherche à sauver et à replanter.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour échanger avec des vignerons que je ne connais pas encore et passer un bon moment.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Jérémie ILLOUZ
CAHORS

jougla.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par passion depuis tout gamin.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

De la curiosité dans la passion.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Bosser à fond dans les vignes pour n'avoir rien à faire en cave.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Petit domaine à taille humaine (2,5 ha). Installé depuis 2011.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Les grenades XXI et À l’ouest de mon sud XX en rouge et Toutes voiles dehors XIX Claire XIX Robin des Vignes XXI en blanc.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que l'ambiance y est sympa.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Qu'ils aillent tous se faire voir ailleurs!!!

Sylvain JOUGLA
COTES de DURAS

lucas.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par hasard ! C'est le chant des sirènes qui m'a attiré, comme bien d'autres, jusqu'aux racines de la vigne.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Comme le métier de chef d'orchestre, de chorégraphe, qui ne fait rien d'autre que de mener la danse.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Toujours à l'écoute, à la recherche de la vérité du cépage et du terroir. Travailler toujours au plus simple pour être authentique.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Un micro-domaine au service d'un seul cépage rare.

Un terroir d'exception.

Une attention de tous les instants.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Papillon d'Orphée et Champ d'Orphée

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Par amitié pour Didier et par reconnaissance pour le travail de l'association.

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Stéphane LUCAS
TARN

penot.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

A la NAISSANCE (naturellement) étant fils, petit-fils et arrière petit-fils de Vigneron.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Sublimer le cépage de mon terroir, naturellement.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Etre le plus en adéquation avec la plante, avec le raisin, le jus de raisin, et le climat de l'année (le millésime). Sans intervention vulgaire (pas de chimie, pas de machine à vendanger, pas de benne à vendange ) Levures indigènes, utilisation minimale de SO2.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

18 ha de terrains schisteux en climat océanique. Le tout, en culture biologique. 80% de melon de Bourgogne (Muscadet) 20% de folle blanche (Gros Plant)

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour lancer un salon sympathique et plein d'enthousiasme.

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Ouvre tes yeux, la NATURE te regarde ! La graine est dans le fruit et celui-ci est dans la graine !

Marc PESNOT
MUSCADET

mouton.jpeg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

La passion pour la géographie des terroirs, pour le rapport de l’homme à la terre, les transmissions culturelles livresques et humaines, mon enfance chez des parents exploitants agricoles en Périgord Vert, la découverte des premiers domaines viticoles durant mes études universitaires à Tours, mes voyages dans les vignobles de France, la rencontre avec des grands vignerons ... sont autant d'éléments qui ont abouti, en 1996, par le démarrage d'une petite création viticole, à partir de bois et friches du Causse corrézien, loin, très loin de ma vie professionnelle dans l’Éducation Nationale.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Un métier au contact de la nature, un peu obsessionnel, exigeant, dur mais tellement exaltant et
équilibrant ... à condition qu'il soit pratiqué dans le respect du vivant.
Un métier qui colle au corps et à l'esprit comme la glaise de nos vignes colle parfois aux chaussures.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Je produis mes vins à partir d'une viticulture exclusivement piétonne, issue d’un travail uniquement manuel. J’évoque souvent la vigne-paysage, la vigne-jardin, pour produire des vins identitaires, des vins de paysan, des vins de terre, sans technologie. Pour des vins E.T.H.I.Q.U.E.S. Ce sigle est la marque de mes deux petits domaines. Elle figure désormais sur toutes mes contre-étiquettes.
E... ESTHETIQUES des sols, des sous-sols, du temps qu'il fait, du temps qui passe
T...TEMOIGNAGES d'un engagement écologique absolu, dénué de tout intrant
H...HERITAGES d'une viticulture paysanne fière et sensible
I...INTUITIONS de terroirs forts et respectés par le travail manuel de l'homme
Q...QUINTESSENCES d'originalité et de singularité
U...UNIONS de l'homme-vigne et de la terre-mère
E...EVOCATIONS d'un idéal d'intégrité et de simplicité vigneronnes
S...SIGNATURES d'un engagement résolument éthique.

 

Quelques mots sur vos deux petits domaines ?

1,3 ha de vignes en Corrèze et 0,65 ha sur la Côte Vermeille, divisés en trois lots sur le Causse corrézien de Lissac/Couze et St Cernin-de-Larche et également trois lots sur la Côte Vermeille, dans l’Anse de Paulilles, à Port-Vendres.
Les vignes sont travaillées uniquement à la main et à pied, sans chimie, sans machinisme lourd, sans technologie singulière et sont tenues en herbement naturel. Les pulvérisations protectrices du végétal sont homéopathiques.
Cuivre : moins de 1 kg / ha / an . Soufre : moins de 4 kgs/ha /an . En mélange avec les tisanes d'ortie, de prêle, de consoude, d'huiles essentielles, de savon noir... Pas plus de quatre passages / an y compris dans les années à forte pression avec le mildiou et l'oïdium ... au risque de tout perdre ou presque !
Les vins sortent de cave après 30 mois d'élevage et n'ont connu absolument aucun intrant.
A partir du millésime 2022, deux parcelles sur les 10 parcelles du Causse corrézien sont travaillées en métayage , « Falaise » par Antoine, Nicolas et Sébastien et « Premiers Essarts » par Pierre-Alexandre.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Terres de Causse : cuvées parcellaires non encore choisies .
Terres & Mer : «Tramontane »«Voiles Blanches» et... trois cuvées des «Hauts de Paulilles 2019»

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Après l'avoir créé avec de rares autres, « Au Fil du Vin » est désormais le seul salon annuel où je suis présent en tant que vigneron. L'existence, la pérennité et l'évolution de ce salon vers des vins sans aucun intrant, m'importent beaucoup.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

« La proximité physique et donc mentale du vigneron, avec son travail.... Pense à ça quand tu bois du vin ! ». Richard LEROY.

Didier MOUTON
CORRÈZE - COTE VERMEILLE

damien.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Tout simplement en reprenant les vignes familiales (en coopérative à l’époque) puis je me suis passionné pour la vinification pour faire naturellement un vin de terroir. 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Traduire l’expression du climat, du terroir et des cépages.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Un travail de la vigne qui respecte la vie des sols pour avoir une vigne en bonne santé. Ramasser des raisins à bonne maturité afin d’avoir un équilibre qui permette de minimiser les interventions à la cave. 

 

Quelques mots sur votre domaine ?

On en parlera sur le salon…

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Brin de Folie 21

- Amphore 20

- Anthocyanes 20

- Braucol 19

- Pierre Blanche 20

- Vendemia 21

- Dbulles 21

- Mauzac 19

- Vin orange Mauzac macération 20 (vigne de 1945)

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Salon agréable, convivial et avec une bonne organisation ! Merci...

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Naturellement vigneron !

Damien BONNET
GAILLAC

doulmet.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Par filiation. 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Un loisir, un métier, une passion.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

La raison et le naturel avant tout.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Équilibre de la nature, raisonnance des terroirs sur calcaire argileux.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Rouge : Qu'es aquo petnat, Pendolina 2020, Per tu 2021 ; Rosé : Pometa 2020 ; Blanc : Clapisseta 2020, Cançon 2021, Flor 2020

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

 Par rapport à la philosophie du salon et sur conseil d'un vigneron.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Du raisin et rien d'autre.

Thierry DOULMET
COTEAUX de l'ARDECHE

valérie.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneronne ?

Par gourmandise et fascination pour ce breuvage

Comment définiriez-vous votre métier de vigneronne ?

Paysan à la vigne, artisan au chai, un peu poète tout le temps…

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Encourager tout ce qui favorise le vivant, rechercher l’équilibre en permanence.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

3 ha sur un petit plateau argileux, 3 parcelles de Malbec, Merlot et Cabernet Franc. Un projet en cours de viti-foresterie afin d’enrichir l’écosystème.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Les Trois Petiotes, Le Grand Méchant Loup, Le Petit Chaperon Rouge, Le P’tit Poucet

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Fidèle au poste depuis la première édition ! Pour rencontrer des amateurs éclairés et des vignerons formidables.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Rester sincère et capable de s’émerveiller

Valérie GODELU
GIRONDE

brousset.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Les rencontres durant 8 ans d'études dans le vin 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Le plus beau métier du monde

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

La même que dans ma vie de tous les jours... "Si tu bois de l'eau de la vallée, respecte les lois de la vallée"

 

Quelques mots sur votre domaine ?

On en parlera sur le salon…

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Red Red Wine 2020 (Grolleau / Cabernet franc / Chenin / Chardonnay)

Providence 2020 (Grolleau)

White Rabbit 2020 (Chenin / Chardonnay)

Harmonie 2020 (chenin)

Il me reste quelques bouteilles des Roches Sèches que j’aurai également avec moi (Le Jeau 2015 Cabernet franc)

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour l'ambiance, la philosophie du salon, les acteurs (organisateurs et vignerons)

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Naturellement vigneron !

Jean-Marie BROUSSET
ANJOU

Marc-Castan-Domaine-MAMARUTA-Fitou-03.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

A la suite d'une scolarité un peu laborieuse mais avec mon bac en poche, j'ai décidé de suivre une formation de viticulteur et de récupérer le vignoble de mon grand-père. Quelques année en coopérative plus tard, je vinifiais mes premières cuvées

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

C'est pour moi un métier complexe et enrichissant à la fois. Une passion qui ne laisse pas beaucoup de place à la vie privée.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Travailler au maximum avec la nature.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Domaine à taille humaine situé à La Palme au bord de l'étang et à Leucate sur la falaise.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Kézako 2021

Grain de Folie 2021

Les Tondeuses 2021

Coupe Soif 2021

Razzia 2021

Oracular 2021

Grain de Folie pétillant 2021

Cacahuète 2015

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que c'est un petit salon de vins natures et qu'il y a une bonne ambiance.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

"La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas."

Paul Émile Victor

Marc CASTAN
FITOU

céline.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneronne ?

Changement de vie, reconversion, j'ai repris les vignes de mes parents, crée mon chai, tout converti en bio en 2012 et biodynamie en 2013 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneronne ?

Une passion ou une addiction à la nature...

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Ecouter et observer la vigne, la ressentir et grandir avec elle.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

  • Une ferme menée par Céline, néovigneronne de 35 ans ayant décidé de revenir au Pays et donner du sens à sa vie !

  • Un îlot d'un vingtaine d'hectares d'un seul tenant conduit en agriculture biologique et biodynamique

  • 5 hectares de vignes (3.7 ha de cépages rouges - Tannat, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon - et 1.3 ha de cépages blancs - Petit Manseng, Petit Courbu, Gros Manseng) 6ha de landes et forêt, 3 ha de prairies naturelles, 10ha de terres de cultures de plein champ en rotation (sarrasin, tournesol, blés anciens, moutarde...)

  • Un lac et 2 mares avec leur biotope singulier et préservé

  • Une famille de moutons et d'ânes avides de câlins et de bonnes prairies!

  • Une ancienne étable réhabilitée écologiquement en un chai de vinification et d'élevage

  • Des balades avec des circuits allant de 100 mètres à 3km et plus

  • La découverte des plantes et des cueillettes réalisées pour la vigne

  • Le lien et l'échange, tout simplement!

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Les sens de la vie 2018

- Réchauffement du Climax 2016

- Pimprenelle 2020

- Éclosion 2019

- L'Ove 2020

- Rose 2020

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Parce que faire un salon pour faire un salon sans qu'il y ait une énergie commune pour la vie et la nature n'a pas trop de sens pour moi, votre salon me parle...

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Élever la vie.

Céline OULIE
MADIRAN - PACHERENC

patrick-rols-vin-aveyron-300x261.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Après plus d’une dizaine d’années à la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, j’ai replanté de la vigne dans un site où elle était présente, il y a plus de cent ans.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Le vigneron est un paysan qui cultive la vigne et fait du vin.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Préserver la nature et le jus de raisin, au maximum, pour retrouver dans le vin toute la subtilité du terroir.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Six ha de vignes sur un côteau de schistes, dans un environnement très protégé.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Coccinelle 2020, Coquille 2020, Les Anciens 2020

 

 

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Pour toi Didier et toute l’équipe que je connais moins, qui donne beaucoup pour promouvoir cette approche du vin.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

« Les vins moutons sont dans la nature ! »

Patrick ROLS
AVEYRON

philippe-kubler-vigneron-a-soultzmatt-photo-g-pillon-1647628497.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

 

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Philippe KUBLER
ALSACE

Chaix Norbert.JPG

Comment êtes-vous devenu vigneron?

C'est le fruit d'une histoire de rencontres avec des gens de la terre, la vie de paysan puis l'amour du vin avec l'envie de vivre des passions et de les partager

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Un chemin parsemé d'embûches quand on aime les chemins des écoliers et ceux de traverse.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Fais toi plaisir et jouis de tes efforts, parie, aime aussi tes échecs.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Un petit lieu bien sympa et vivant de nature où bien des gens échangent, et repartent plus forts.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Celles qui depuis vingt neuf ans portent le nom de nos enfants et proches avec qui s'écrit l'histoire de Courtey (parc à cochons)

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Une envie de rencontre, d'échanges, de libérations, que mon ami César a fait naître en moi en me faisant destinataire du flyer du salon.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Norbert DEPAIRE
BORDEAUX

loic.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Suite à une reconversion professionnelle en 2009, par goût pour le vin et la terre.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Paysan. Artisan. Procureur de plaisir.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Respect des sols, de la nature, donc de la vigne. L’essentiel du travail se fait dans les vignes. Moins je touche à mes vins, mieux nous nous portons. 

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Quatre ha en Bio, sur douze parcelles que j'exploite seul.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

- Blanc : L'Ecart

- Saumur Champigny : Encore

- Saumur Champigny : Autrement

- Rosé pétillant : PetNat

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

La philosophie m'a plu et mes vins ne sont pas distribués.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

L'abus de modération nuit gravement à la consommation !

Loïc TERQUEM
SAUMUR - SAUMUR CHAMPIGNY

vilisques.jpg

Comment êtes-vous devenu distillateur ?

La distillerie existe depuis 2019. Suite a une expérience d’œnologue, j’ai souhaité lancer ma distillerie artisanale. Elle est installé dans un lieux collectif avec d’autres artisans sensible a un mode de production naturel.

Comment définiriez-vous votre métier de distillateur ?

Les alchimistes cherchaient à transformer les métaux impures en or. J’essaie, modestement, de transformer des lies, des marcs ou des vins abimées en produit noble et au moins au niveau de ce que produisent mes vigneron-nes fournisseurs..

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Je suis très proche du monde des vins naturelles. Je ne distille que des vins bio ET sans sulfites.  Je n’achète aucun alcool industriel pour mes bases, je n’utilise que les eaux de vie de vin que je produis dans mes alambics à repasse.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Je présenterais mon Eau de Vie de gamay, l’anis, un amer gentiane et cassis, un gin, une eau de vie de mélasse de betterave et une liqueur de menthe.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Je ne fais que des salons de vins natures, et votre m’a été vivement conseillé par des amies vignerons !

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Distillé c’est stylé !

Florent VILISQUES
L'Eau des Vivants

battitt.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

J'ai approché ce métier avec mon grand père quand j'étais petit. J'ai toujours cheminé vers ce rêve, qui est maintenant devenu réalité.

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Terroir, Passion & Humilité

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

Prolongement simple de la nature.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Domaine familial, àtaille humaine, viable, vivable.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Nous présenterons notre unique cuvée : "Ardan Harri 2020"

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Puisque vous nous avez fait l'honneur et le plaisir de nous réinviter.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Nous faison partie de la nature, et rester à notre place nous rend plus grand.

Battitt et Stéphanie YBARGARAY
IROULEGUY

Monte+1.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

 

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

 

Quelques mots sur votre domaine ?

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Alessandra ZANTEDESCHI & Carlo VENTURINI
VALPOLICELLA

muriel-du-domaine-antocyame-640x480.jpg

Comment êtes-vous devenu vigneron?

Chimiste, Œnologue puis vigneronne

Comment définiriez-vous votre métier de vigneron ?

Une vie de passion au service de la nature et du plaisir.

 

Votre philosophie de travail à la vigne, à la cave ?

0 intrant.Des beaux raisins et du bon vin.

 

Quelques mots sur votre domaine ?

7,5 ha d'un seul tenant sur les coteaux Montalbanais.

Quelles cuvées allez-vous présenter au Salon des Vignerons « Au Fil du Vin » ?

Blanc de zinc, Churelurez, 18h17, SLT, Inanna, Libre cours, Raisin lune, Futée, Planté, Alcool.

 

Pourquoi nous avoir fait l'honneur et le plaisir de venir au Salon des Vignerons ?

Un grand moment de partage et de convivialité.

 

Une maxime, un dicton, un précepte, qui vous guide, qui vous caractérise ?

Le beau, le bon, le vrai.

Muriel ZOLDAN
TARN et GARONNE